dimanche 31 mai 2009

C'est un départ!


Mon avion est dans quelques heures. J'arrive lundi matin, 9h12 sur le vol AC0402.

Long voyage. 
À bientôt.

Traduire


Comment traduire:
Chaque torchon trouver sa guénille.
Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras.
Un grand blond avec un show sournois.

Demandez-moi pas pourquoi je pense à ça...

vendredi 29 mai 2009

Ayutthaya


Ayutthaya est une ancienne ville royale au nord de Bangkok. La ville est presque entièrement sur une île, au milieu de la rivière. Elle est presque parfaitement carrée, ce qui fait penser à un territoire dans un jeu de table. :-)



(857 x 1280) Wat Ratburana

L'aller se fait en train, première classe, à 10$, avec dîner inclus, avec siège en cuir et air trop climatisé. L'arrivée à la gare est bien entendue accompagnée de la traditionnelle session de repoussage de gens qui t'offre le transport pour la journée. Cette fois, c'était vraiment exagéré, genre 30$ pour faire le tour de l'île. J'ai opté pour le vélo (qui était mon plan depuis le début).


D'abord, traverser la rivière avec mon vélo sur un tout petit traversier. Disons que l'embarquement et le débarquement sont assez risqués, le bateau n'était pas attaché par personne sur le quai.



(1280 x 857) Wat Phra Si Sanphet


(857 x 1280) Through

Agréable après-midi passé à prendre des photos et à pédaler. Ça m'a rappelé que ça faisait longtemps que je n'avais pas fait de vélo et me donnait une idée du plaisir que pourrait apporter la traversée de l'Asie en vélo (au delà du fait de passer plusieurs heures par jours le derrière sur un siège de vélo...).



(1280 x 857) Wat Phra Mahathat and a Lake


(857 x 1280) Wat Phra Mahathat

Il y a plusieurs temple, bouddhistes et hindous et un palais. En fait, il ne reste plutôt la partie temple du palais que le palais lui-même. Je recommande cette sortie à toute personne qui a juste quelques jour à passer en Thaïlande et qui est basée à Bangkok, bonne façon de passer une journée. Pas plus qu'une journée par contre; partez tôt et revenez tard.


Mangé un excellent Pad Thai pour souper avec une "crêpe frite" aux bananes avec lait Eagle somme dessert, comme d'habitude! :-)



(857 x 1280) Happy Flowers


(1280 x 857) Wat Phra Mahathat

Retour en train aussi, mais cette fois, je demande un billet pour le prochain train pour Bangkok et le gars m'offre un billet à 1$, en troisième classe. Ce qui veut dire des sièges dures, pas d'air climatisé mais des fenêtres ouvertes. Bref, c'est plus que parfait le soir, lorsqu'il fait plus frais. Toutefois, les risque d'être assis en face d'un gars étrange avec des tattoos qui se peigne souvent et se met de la poudre pour bébé dans la face (et partout ailleurs par la fait même) et qui répète continuellement être le numéro 1, sont beaucoup plus grandes.



(857 x 1280) Three


Ko Samed ou Ko Samed


Parti pour une escapade de quelques jours avec une amie pour la petite île de Ko Samed, à 2h de bus + 30min de bateau de Bangkok. C'est une des îles les plus près.


(1280 x 857) Ko Samet

Petite marche à l'arrivée pour se rendre à l'intérieur du "parc" de l'île. L'entrée est payante et on se demande bien ce qu'il font avec l'argent, parce que ce n'est pas particulièrement propre et les routes sont plus qu'en mauvais état. on marche encore un peu pour se trouver une chambre/bungalow. On opte finalement pour une petit bungalow, pas vraiment sur le bord de la plage, plutôt un peu dans la forêt, donc plus abordable.


(857 x 1280) Rock Formations

Peu de détails extraordinaire en dehors de la baignade, des marches et du mangeage dans des restos sur le bord de l'eau. À noter: une grosse pizza sous un arbre qui nous lâchait des espèce de noix dessus et un souper sur le bord de la plage avec des "danseurs de feu", des gens gars bronzés et musclés qui font des acrobaties avec des bâtons, quilles, boules au bout d'un bâton et autres accessoires de majorettes. Impressionnant à voir, malgré la marée haute et le fait qu'ils se plantaient assez souvent. Ça valait la peine surtout pour les moment où ils allument leur bâtons et que ça fait une grosse boule de feu qui passait près de brûler le toupet de ceux assis dans la première rangée! :-)



(857 x 1280) Ko Samet


jeudi 28 mai 2009

Boxe thaï



(1024 x 681) Muay Thai

Mon amie Jennifer enseigne l'anglais en Thaïlande depuis quelques mois et n'est jamais allé voir un combat de boxe thaï. Je dois vous dire que personnellement je n'avais jamais vraiment pensé aller voir un combat de boxe, mais elle est bonne vendeuse et je suis en Thaïande. Les billets étaient chers (50-60$) malgré la tentative de Jennifer de réduire les prix.
On a des places VIP, sur le bord du ring, avec quelques autres blancs, dont un français qui crie "Fait lui mal!" et que je trouve très drôle, et beaucoup de Thaïlandais.



(1024 x 681) Muay Thai

Dix combats pendant la soirée, on arrive au 3e. Le match de championnat est le 7 ou 8e. Tous les boxeurs sont dans la catégorie des 110 lbs sauf une paire à 120 et une à 140. Des poids plumes donc, mais très "narfés" comme dirait ma marraine. :-)

C'était finalement une soirée plus qu'agréable. Pas de K.O. mais entendre live un coup de pied circulaire dans les côtes de quelqu'un (ça fait tout un "phfompf") est toute une expérience! Idem pour les coups de pieds au visage évités à la dernière minute.



(681 x 1024) Muay Thai


(1024 x 681) Muay Thai


(1024 x 681) Muay Thai

La chose la plus impressionnant est de loin la foule, évidemment. Deux section en haut de nous, une première donne sur une balustrade, environ 2 mètres plus hauts que nous et une troisième, genre zone Molson, derrière un mur de grillage en haut des estrades. Les début de combats (5 rounds) sont généralement assez silencieux. À partir du 3e rounds il commence à y avoir plus d'exclamations et d'encouragements. Puis ça devient complèment hystérique au 5e round. Il y a deux bruits dominants, le "oomph" à chaque fois qu'on boxer donne un coup de genou dans les reins de son adversaire et un espèce de... roulement,, "rumble", qui semble venir de partout à la fois et qui ressemble étrangement bruissement des grillons dans un parc, comme au Japon, quelque chose de très soutenu et qui vous enveloppe.

On est parti après le 8e combat, ça faisait déjà quelques heures qu'on était là.
On eu droit à une photo avec le champion. Malgré sa taille, je pense pas que je me battrais contre...



(685 x 1024) Muay Thai Champion and Us



(1024 x 238) Muay Thai Stadium

Après être sortis de là, on a fait un arrêt dans un marché de fleurs, que ma mère aurait bien aimé visiter et que Jennifer a beaucoup apprécié.

mercredi 27 mai 2009

Mise à jour de photos


En attendant que j'écrives quelque chose, si jamais ça arrive. Voici les photos qui sont prètes:

  • Lorsque je me suis trompé d'autobus, en Malaysie, et que le second bus avait un arrêt du même nom que celui où je devais aller. À Jubakar. J'ai pas vu de Bouddha ni de temple, c'était le milieu de nulle part, mais il y avait une plage.

(1024 x 685) Green Phone


(1024 x 686) Bathing
  • Les photos de Ko Samet, l'île de la lazy life.

(1280 x 857) Ko Samet


(857 x 1280) Ko Samet
  • Un voyage aller-retour à Ayutthaya, ex-capitale de la Thaïlande. Essentiellement un gros paquets de temples bouddhistes. J'ai loué un vélo, c'était agréable, il faisait chaud, j'ai eu un léger coup de soleil.

(1280 x 857) Wat Phra Si Sanphet - Chedi


(857 x 1280) Wat Phra Si Sanphet - Chedi


(1280 x 857) Wat Phra Si Sanphet


(1280 x 857) Wat Phra Mahathat and a Lake


(857 x 1280) Wat Phra Mahathat


(1280 x 857) Wat Phra Mahathat

Eau secours!


[][1]Il y a quelques jours, il a plu. Oui oui, je vous le dit! :-)

Assez que ma chambre était inondée, malgré la fenêtre fermée. C'était un bon moment.

![][2]

[1]: http://1.bp.blogspot.com/_Y-CXToZ7D9A/Sh1z0_9SIOI/AAAAAAAAGL4/6Cy4q-E27NY/s1600-h/-4886.jpg
[2]: http://1.bp.blogspot.com/_Y-CXToZ7D9A/Sh1z0_9SIOI/AAAAAAAAGL4/6Cy4q-E27NY/s400/-4886.jpg

dimanche 24 mai 2009

Ko Samed


Île, à 2h30 de bus et 30 minutes de traversier de Bangkok. Très calme, pendant la saison creuse, mais sans doute complètement folle pendant la haute saison.
La plage est blanche et poudreuse et l'eau très chaude.
Lazy life.

mercredi 20 mai 2009

Attaque!


Sur le plancher d'une des salles du musée du palais, il y a une peau de tigre, avec la tête et tout, pas "plate", on dirait qu'il est couché sur le ventre, les quatre pattes écartées. J'ai vraiment fait un saut.

Bangkok National Art Gallery


Je crois bien que c'est le pire musée où je suis allé dans les dernières années.

L'entrée est 200 bahts (6.50$), la moitié du musée était fermée et les peintures sont sans intérêt. Tous des artistes thai beaucoup influencés par le reste du monde. Il y a une section réservée au peinture du roi Rama VI et IX. Une chance pour lui qu'il est roi, parce qu'il n'aurait jamais exposé.

lundi 18 mai 2009

Bangkok


Après un pas tout à fait exténuant et pas non plus vraiment agréable voyage en train de 20h, je suis à Bangkok. Le train brassait beaucoup. J'ai surtout lu. J'avais le lot du haut et ça brassait encore plus. Je me suis réveillé à toutes les deux heures entre minuit et huit, pensant que c'était le matin.

Première journée à Bangkok passée à marcher. Ils ont des centres d'achats immenses et beaucoup trop chics.

J'ai voyagé dans un klong, des bateaux qui parcourent les canaux de Bangkok. C'était un peu nauséabond. Il y a un chauffeur et dans notre cas, deux femmes (rouge à lèvres, vernis à ongle et tout) en gougounes qui s'occupaient d'attacher le bateau aux quais et de récolter l'argent, debout sur le bord du bateau. Pas de gilet de sauvetage, mais heureusemet, elles portaient un casque.

Cet lundi, il devait y avoir des feux d'artifices quelque part. Pas trouvé. La ville était vide et presque tout était fermé. Étrange feeling.

dimanche 17 mai 2009

Retard


La bonne chose avec le fait que les transports soient en retard, c'est que je peux moi-même être en retard mais être quand même à l'heure. Je viens d'embarquer dans le bus pour la frontière Thai. Il était en mouvement. :-D

samedi 16 mai 2009

Changment de plan


Ça se devait être un voyage sans plan. Mais là il y a un changement. Je dois officiellement retourner au Canada. Début juin sans doute. J'ai décidé d'écouter mon séjour en Malaysie et d'annuler mon stage de méditation vipanassa. (Je vous avais dit ça?) Bref, je pars pour la Thailande, très probablement demain, très probablement par la terre, quoique je pourrais avoir un billet d'avion de Kota Bahru jusqu'à Bangkok pour environ 80$.

Plus d'infos bientôt.

vendredi 15 mai 2009

Du bon et du moins bon


Du moins bon:

L'embasse du Danemark en Malaysie m'a répondu pour me dire que je devais faire ma demande de visa en personne, dans mon pays de résidence. Zut.

Le vendredi, tout est fermé en Malaysie. Pas de banque, pas de fax. Alors une journée de presque "perdue". Mais pas vraiment en fait, parce que j'ai fait plein de choses.

Du bon:

J'ai acheté des plastiques de couleurs et du velcro pour mon flash, le tout pour genre 2$. Vraiment cool!

J'ai fait imprimer des photos, pour faire des cartes postales (chut, c'est un secret).

Et la meilleure bonne plusse nouvelle!

J'ai une demi-bourse à DTU! Wahoo!!! Je suis à moitié riche! Ou à moitié moins pauvre!

Ya-ba-da-ba-dooo!

jeudi 14 mai 2009

Pousse crayon


Ça résume pas mal ma journée.

J'ai reçu ce matin un message de DTU avec des informations sur mon inscriptions, de même qu'une lettre au Saguenay, avec des papiers à signer. Si vous comptez bien, ça fait environ 14 000 km entre les papiers et moi.

J'ai aussi reçu des papiers pour me dire de commencer à payer mes prêts et bourses (ce que je ne ferai pas, parce que je vais en demander d'autres). Encore une fois, 14 000 km.

Alors aujourd'hui, j'ai lu des documents, j'ai imprimé des formulaires, j'ai complété des formulaires, j'ai réalisé que les formulaires étaient en français et que les Danois ne parlent pas français. Finalement, que le gouvernement du Québec est un brin plus brillant que l'Université de Sherbrooke et offre les formulaires en anglais.

Conséquence, j'ai beaucoup poussé mon crayon aujourd'hui, mais pas dans la bonne langue, alors je vais retourner dans un café internet demain pour les faire imprimer en anglais...

Chose à noter aussi, je dois faire signer un document par le directeur de département de Sherbrooke et de DTU, pour ensuite être envoyé à Québec, ou à Montréal ; rendu là, ça ne dérange pas. Je vais voir si je ne peux pas faire ça autrement.

Merci beaucoup à docteur maman, avec qui je viens de passer une demi-heure au téléphone et qui a fait briller un peu de lumière au bout du tunnel. Ça se pourrait que ce soit un peu plus simple que prévu...

Pas de souliers svp


Je viens d'aller au consulat de la Thailande, à Kota Bahru (J'ai pas fait de demande de visa finalement, mais c'est une autre histoire.) et on devait enlever nos souliers avant d'entrer. Je me demande si c'est pour des raisons de sécurité ou si c'est juste... comme ça?

Il y a beaucoup de ça ichi


Non, c'est plutôt: Il y a beaucoup de chats ici. J'ai trouvé pourquoi, en traversant le marché central. C'est parce qu'il y a beaucoup de rats ichi.

mercredi 13 mai 2009

Les prix des choses - Indonésie


Voilà finalement les résultats pour le PPJ (petit projet joyeux) du Prix des choses, pour l'Indonésie.
10 000 Rp égal environ 1$.
Plus exactement, 9 000 Rp. = 1$ en avril 2009
Tous les prix sont en roupies indonésiens.

  • Grosse bouteille d'eau : 18 000 à 6000 Rp
  • Grosse bière (bar/dépanneur): 22 000/16 950
  • Paquet de 4 piles AA: 16 950 (marque maison), 24 900 Energizer
  • Une paire de shorts: Environ 6 000
  • Un t-shirt: ... 20 000 à 50 000 j'imagine
  • Un coke: canette = 5 400, 1.5L = 11 500 Rp
  • Une barre de chocolat: 7 500 à 11 500 Rp
  • Le met local, souvent à base de riz: Nasi Goreng (riz frit) ou Mie Goreng (nouilles frites) 10 000 à 20 000 Rp
  • Courses en taxi: 5000 Rp. pour le départ + 3 750 du Km
  • Mobilette pour une journée: entre 30 et 40 000 Rp. Jusqu'à 50 000 dans certaines villes.
  • Trio Big Mac: 33 273 Rp
  • Litre d'essence: 45 000 Rp. à la pompe (prix fixe) et 5 000 dans des bouteilles d'un litre, dans les villages, sur le bord de la route.
  • Caisse de bière: 6 packs de Bintang = 57 950 Rp
  • Pringles: Original = 17 450, pizza = 13 850
  • Salaire d'un fonctionnaire (policier dans ce cas): 800 000 Rp / mois

The Girl With The Dragon Tattoo de Stieg Larsson


Premier de 3 tomes, de l'auteur suédois Stieg Larsson. Il a reçu nombre de critiques élogieuses. On y fait connaissance de Mikael Blomkvist, journaliste financier, tout juste déclaré coupable de diffamation suite à un article sur un magnat de la finance suédois. Il appert qu'il s'est fait monter en bateau. Il est engagé par Hendrik Vanger, lui-aussi ex-magna industriel, pour enqueter sur le possible meutre de sa nièce, disparu depuis plus de 35 ans. On rencontre aussi Lisbeth Salander, une jeune femme, maigre, tattouée, associale, extrêmement brillante et hacker qui travaille comme free-lance pour une firme de sécurité. Les deux feront connaissance lors de la recherche d'Harriet, la disparue. Ils trouvent plus que des cadavres dans le placard. Probablement parce que c'est le premier livre de la trilogie, ça prend un certain temps avant que l'action commence. Malgré tout, on ne peut s'empêcher de continuer. C'est violent. Pas qu'ils se tirent dessus à tout bout de champ, juste que les personnages "mauvais" le sont vraiment et commettent des actes vraiment ignobles. Les personnages sont attachants et je suis bien curieux de savoir ce qui se passe dans les deux autre tomes, considérant la façon dont ça se fini...


Dune de Frank Herbert


C'est un roman mythique de la science-fiction. Chaudement recommandé par des amis depuis que j'ai à peu près 12 ans, c'est seulelement aujourd'hui que je le lis. Dune, c'est une planète sèche, où vivent les Fremen, des hommes du désert, aux yeux bleus (cornées et pupilles) à cause de leur consommation "d'épice". L'épice, ou mélange, c'est à la fois une monnaie, une nourriture et une drogue. Elle ne se retrouve que sur Arrakis (Dune), mais tout le monde en consomme. Paul Atreides, élevé par sa mère, Gene Besserit (Ce n'est pas son nom, c'est son éducation, une espèce de sorcière, avec des pouvoir de contrôle par la voix et d'analyse des gens et de visions limités du futur), échappe au complot dans lequel son père se fait tuer. Il se réfugie chez les Fremens, où il est accueilli comme le messie. Ce qui s'avère. Il entreprend une longue aventure où il entrainent les Fremen à ses techniques de combat et planifie l'annihilation de ceux qui ont comploté contre la famille Atreides. Parallelement à cela, c'est la persévérance des Fremens et de Paul, à faire de Dune un monde habitable, avec de l'eau à profusion. C'est excellent. J'avais de la difficulté à le déposer à chaque fois. Le monde de Dune est fournit et complexe, avec une tonne de personnages, son propre language, ses propres règles. C'est tout à fait compréhensible que ce soit un incontournable de la science-fiction. Chaudement recommandé à tout ceux qui aiment le genre. En fait, même à ceux qui n'aiment pas.


Flash de Charles Duchaussois


Livre autobiographique de M. Duchaussois, Français, parti de la France vers le Liban suite à des démêlées avec la justice. C'est à la fin des années 60, 67-ou 68. Au Liban, il va de combines en combines, jusqu'à entrer en contact avec des producteurs de haschish. Bien que ne consommant pas encore, il en apprend beaucoup.  Plus tard, il quitte le Liban, vers l'est. Il se rendra jusqu'à Kantmandou, au Népal. En route, il se met à fumer du hash, de l'opium, à se piquer à la méthédrine, à l'opium, puis à l'héroine. Il prend du LSD aussi. Il essait tout. Il explique les effets, les expériences, comment il fait pour faire de l'argent, pour survivre, comment évaluer la drogue, etc. Jusqu'à sa presque mort dans l'Himalaya et finalement son rappartriment par le gouvernement français. Oui, c'est principalement un livre sur la drogue, mais c'est aussi l'aventure complètement folle d'un jeune homme à travers l'Asie. S'il lui est réellement arrivé le quart de ce qu'il raconte, c'est déjà extraordinaire. Il parle de la drogue comme parfois étant la pire chose au monde, certaines drogues surtout, mais aussi comment parfois cela a des effets bénéfiques. Bref, ça donne presque le goût de se droguer. Pas à mettre dans toutes les mains, mais c'était une excellente lecture. Merci Véro!

Livre généreusement offert par Véronique Dubé.

mardi 12 mai 2009

Georgetown, Penang


La ville s'appelle Georgetown, parce qu'elle a été "acquise" le jour de l'anniversaire de George III ou IV (différentes informations dans mon guide et sur Wikipedia. Selon les dates, ce serait donc George III). La ville au complet fait partie du patrimoine de l'UNESCO.

Le premier Européen arrivé s'appellait Francis Light et travaillait pour la British East India Company. Il a commencé par fonder un fort, Fort Cornwallis. Il n'a jamais servi pour la défense, c'était plutôt un centre administratif. Aujourd'hui, il n'en reste que les murs, la prison, la chapelle catholique est la première en Asia du Sud-Est. Il y aussi une statue du M. Light, basée sur ce dont ses fils avaient l'air, parce qu'il n'y a pas de portrait de lui. Drôle quand même.

(1280 x 857) Canon

(1280 x 857) English Canopy

(1280 x 857) White and Black Prisoners

(857 x 1280) Francis Light

J'imagine que vous n'avez pas remarqué qu'il manque la pointe de son épée, malgré qu'il ait la main sur le pommeau? Supposément que les Japonais on fait fondre la lame pour en faire une vraie arme.

Il y aussi une tour horlogère de 60 pieds, pour célébrer les 60 ans de règne d'Élizabeth I, malheureusement, elle est décédée avant de la voir terminée. (Je doute que ça ait été dans ses dernières pensée...)

Il y a aussi la Cathédrale de l'Assomption, un bâtiment sans grand intérêt.

(1280 x 1280) Cathedral of Assumption

Et l'église St-George, qui est plus cool.

Il y a une tonne de bâtiments de l'époque coloniale. Ce qui est plutôt joli. En gros, la ville est belle, mais un peu sale. Au cours des temps, il y a eu des Chinois, des Malais, des Américains, des Indonésiens, de Burmiens (de Burmanie?!), des Indiens et un tas d'autres exilés. Ce qui fait un beau melting pot. Aujourd'hui, la population est surtout chinoise, bien qu'il y a un "Little India". Résultat: il y a beaucoup de bonne bouffe dans le coin!

(1024 x 1280) Chinese Temple

(857 x 1280) Blue Man

J'ai visité le musée de Penang (l'île). Très enrichissant.

Autres bâtiments notables: le Cheong Fatt Tze Mansion et le Khoo Knogsi. Le premier est la demeure vraiment très feng shui du M. Fatt Tze en question. Considéré comme le Rockfeller de l'Asie. Très belle maison, avec une cour intérieure qui ramassait la pluie. En fait, la pluie coulait à l'intérieur des murs, pour les rafraîchir, puis dans le bassin et ressortait lentement vers l'avant de la maison. Il y avait deux drains, non symétriques, pour créer du mouvement. Un des deux, dont l'ouverture est séparée en 4 faisait aussi aussi office de sortie (par la section du bas). Ingénieux.

(1280 x 857) Cheong Fatt Tze Mansion

Il a voulu aller à New Work en 1914 (il me semble), avec 2 autres Chinois et un Allemand. La compagnie a refusé de donner des billets de première classe aux Chinois. Pas content le gars, il a acheté des pleines pages de pub, à Londres et à Paris, disant qu'il fondait une nouvelle ligne de bateaux qui faisaient Singapour-New York, pour les Chinois seulement, avec des billets de première classe à moitié prix. Peu après, il a reçu 3 billets de première classe de la compagnie précédente. Il a accepté à condition que la compagnie mette fin à toute forme de racisme. Ce qui a été fait. Il est allé à NY, a rencontré Rockfeller et le président des USA. Ils avaient un deal pour partir une banque, avec 5 millions de dollars US qui venaient des Chinois et 5 millions des Américains. Finalement, Fatt Tze est mort à bord d'un bateau pour l'Indonésie pour aller chercher de l'argent. Il avait 5 millions. Imaginez, 5 millions de dollars US en 1916!

C'est dans cette maison qu'a été tourné en partie le film Indochine.

L'autre le Khoo Kongsi est une maison de clan. C'est beau, c'est doré, c'est hyper travaillé. Je réitère, ils sont fous ces Chinois. Les piliers fait d'un bloc de granite, les bas-reliefs, idem.

(1280 x 857) Khoo Kongsi

Ça valait le déplacement. Mais je conseil d'avoir un permis de moto pour aller faire le tour de l'île ou de vous trouver des amis pour louer une voiture (je n'ai fait ni un ni l'autre).

(857 x 1280) Kapitan Kling Mosque

(1024 x 1280) Orange Car and Wall

Toute les photos.

De la bière


Hier, j'ai bu une Carlsberg Premium à 8.6% d'alcool. Ça goûtait l'Université, ce qui n'est pas désagréable.

Là, je bois une Guinness, brassée en Malaysie, avec 6.8% d'alcool (4.2% au Québec). C'est pour le moins surprenant. En fait, c'est moins bon. Il parait que les Malais croient que cette Guiness a des propriétés médicinales... Ça reste à voir.

For the English speaking readers


I added a "Translate to English" link at the bottom of each post. (It's a template, so I actually didn't do it for every post.) Just click on it to have the current post translated by Google Translate.

There is just one little quirk, you need to access the post using the history (Messages Récents), on the right. For some reason, the translate link doesn't appear when the page is loaded at the beginning and I don't want to spend too much time to try to fix it (even though it's exactly what I just did...).

Pour ceux qui n'y comprennent rien, j'ai ajouté un lien pour la traduction automatique vers l'anglais, au bas de chaque message. Seul problème, il faut accéder au message à partir de "Messages Récents", parce que le lien n'affiche pas lorsqu'on charge la page.

lundi 11 mai 2009

Quoi? 2.70$!?


Je à suis Georgetown, je vous épargne les détails historiques pour l'instant, ça viendra. 

C'est juste pour raconter que je suis allé souper dans un resto indien. Comme d'habitude, je n'ai aucune idée quoi commander, je demande au gars quelque chose de bon, pas de riz frit, oui un chapati, muttun? bien sûr, pis des légumes.

Puis un gars vient me demander ce que je veux boire: thé glacé. C'est toujours ce que je commande quand je ne sais pas ce qu'ils ont.

Alors le gars me sert un chapati (à mi-chemin entre un pita et un naan), une assiette de riz, un bol de curry de mouton (tellement bon!!!), un curry un peu liquide avec un morceau de pomme de terre, pis des légumes.

Puis finalement la facture: 8 RM (2.70$). J'ai failli m'étouffer! Ça me coûte presque 10$ d'habitude pour manger de l'indien? Je crois que je vais faire entorse à ma règle non écrite et je vais retourner y manger demain!

Mullet


Le mullet/pad/coupe Longueuil est beaucoup trop à la mode en Asie. J'en ai vu 5, juste aujourd'hui. Même un Indien avec le boutte bleaché.


Claque toé l'paddle!

Plantations de thé


Les Camerons Highlands, sont des plateaux, à 1500m d'altitude où la température est près de 10 dégrés sous celle de la côté. 24 à l'année longue, jusqu'à 16 la nuit. Ce qui fait en sorte qu'il est possible d'y faire pousser des choses qui ne sont pas du tout des fruits et légumes associés à une température tropicale, comme des fraises et du chou. Fraises qui sont d'ailleurs tout à fait délicieuses.

(857 x 1280) Grey Tube Housing

Les plateaux sont aussi reconnus pour leurs plantations de thé. Il y a deux principales compagnies: Cameron Valley Tea et Boh Tea (Best of Highlands). J'ai occupé ma journée du 10 à visiter ces plantations. J'ai loué une mobylette (vraiment cher! 45 RM (15$) pour la journée, même si finalement il me l'a fait à 35 parce que je suis revenu plus tôt que prévu) parce que je ne suis pas très fan des tours organisés.

Parenthèse. Les Cameron Highlands sont un endroit très touristique, avec un tas d'hôtels et de resorts. Avec cela vient un tas d'attractions touristiques et surtout un tas de tours guidés, tous très chers, genre 15 à 35$ pour le transport et le guide, mais excluant les entrées. C'est pas beaucoup vous me direz, mais si vous comptez 5, 6 ou 7 personnes dans la minivan, ça commence à faire un sacré magot. Il y avait un tour intéressant, pour aller voir une rafflésia, la fleur la plus grosse au monde, elle fait plus d'un mètre de diamètre et quand elle meurt, elle sent comme un cadavre en décomposition. (Merci petit livre sur les faits incroyables, que j'ai lu quand j'étais petit!) Justement, la fleur venait de mourir, alors je ne suis pas allé faire ce tour, ni aucun autre d'ailleurs. Les autres tours incluaient des visites dans des fermes de fraises, d'abeilles, de roses et d'orchidées. Et les plantations de thé, évidemment.

Je suis allé voir 3 plantations, la première, sur le bord de la route, où j'ai bu un Masala tea et mangé des scones (chers, 12RM, mais excellents) à l'ombre. Puis je suis allé voir les deux plantations BOH, celle au sud, BOH Estate et celle au nord, Sungai Palas. À celle du sud, j'ai regardé le petit vidéo où ils expliquent la fabrication du thé. Intéressant et étonnament simple. Chose à noter, les feuilles de thé, à l'été naturel, ne sentent rien. C'est l'étape d'oxidation, après que les feuilles aient été coupées/hachées/roulées qui leur donne leur goût. Ça ne prend qu'environ 2h, selon la température et l'humidité de l'air ambiant. Ils arrêtent la réaction en séchant, en 10 minutes, les feuilles de thés avec un jet d'air chaud. Le taux d'humidité passe de 60 à 3.5%.

Le thé BOH Cameronian est supposé être la crème de la crème du thé BOH. C'est celui fait avec les plus petites particules des feuilles séchés. Je voulais en acheter pour mon père, c'était pas cher, genre 10 RM pour 150g, mais j'ai goûté d'abord. Il a une belle couleur orangée, mais il goûte... le thé de resto cheap? C'est un Orange Pekoe. Alors papa, t'auras pas de thé BOH. Je crois que le Salada va faire l'affaire.

(1280 x 961) Green Tea Fields

(1280 x 857) Sky, Rock and Tea

Les plantations de thés sont à flanc de montagne, les plants sont regroupés en petits bosquets bien taillés. La cueuillette se fait semi-manuellement, par deux personnes avec une espèce de coupe-bordure auquel est attaché un gros sac de toile. Si je me rappelle bien, une paire de travailleurs ramasse environ 900kg de feuilles par jour. BOH a aussi une plantation au niveau de la mer où c'est assez plat pour que la récolte soit entièrement mécanisée, avec des camions.

(857 x 1280) Riding a Honda

(857 x 1280) Tea Valley

Les plantations de thé sont des endroits magnifiques, avec souvent des bosquets de fleurs par-ci par-là. Le thé lui-même fleurit. Ceux que j'ai vu avaient de jolies fleurs mauves. Edit: Selon une source montréalaise, cette fleur est de la mauvaise herbe, n'a rien à voir avec le thé et est trouvable au Québec.

(857 x 1280) Tea Flower Mauvaise Herbe

Il y a peu d'odeurs, mais passez vous la tête dans le cadre de fenêtre de l'usine et vous allez presque tomber dans les pommes tellement l'odeur et entêtante. Aussi intense que dans une grange où on entasse du foin, mais le fond est plus délicat. Ça sent le thé. :-)

Vol


Je me suis fait voler! Pas mon argent, pas mon passeport, pas ma caméra, pas mon portable ; je me suis fait voler mes mousquetons!

Grrrrr.

samedi 9 mai 2009

Solitude


Étrangement, même après un mois seul, je ne m'ennuie pas. Oui, certains jours j'aimerais bien être avec quelqu'un pour qu'il/elle me botte le derrière, ou pour partager des commentaires, pertinents ou non, mais sinon je suis très bien. Oui, j'ai passé quelques jours avec de gens, mais malgré le plaisir de rencontrer du monde et de jaser, je crois que je préfère être seul, à part pour cette très chouette journée à Lovina avec le sympatique Allemand Peter. À deux, il y aurait aussi beaucoup de possibilités de photos très chouettes, des choses pour laquelle on est limitées, comme lorsque on a juste 12 secondes pour s'éloigner de sa caméra ou qu'on ne peut pas aller plus loin que la portée de sa télécommande infrarouge. Mais à deux, c'est un peu plus difficile de rester 10-15 minutes à attendre qu'il n'y ait finalement personne dans la photo (parce que ça arrive toujours).

À propos de la solitude en général, je peux imaginer que c'était plus "dur" de voyager il y a 10, 20 ans. Probablement plus 20-30, à bien y penser  À une époque où les moyen de communication les plus simples étaient encore le téléphone et la poste. Mais aujourd'hui, je crois que c'est difficile d'être seul, sans le vouloir vraiment. Oui, on peut refuser de se brancher sur internet à interval régulier, décider de vivre sa vie, où on est. Mais pour environ 1$, on peut passer une heure dans un café internet et avoir accès à tous les gens qu'on connait. Je crois que ça rend le voyage plus "facile", quoique peut-être moins immersif.

À propos de ce blog, il y a il y a quelques jours (semaines?) certains ont trouvé que je bloguais trop. J'ai répondu dans les commentaires , mais je doute que beaucoup de gens aient lu ma réponse. Oui, je suis d'accord, je blogue beaucoup. Mais ce blog fait aussi office de journal. J'ai pensé tenir un journal personnel, en plus du blog, mais ce serait tout écrire deux fois. Pas exactement le même contenu, évidemment, mais ce serait beaucoup de temps investi. L'avantage du blog, par rapport au journal, c'est que j'ai des lecteurs. C'est une chose satisfaisante et motivante de savoir que l'on sera lu. De plus, une des raisons pour lesquelles j'ai voulu voyager, c'est pour faire de la photo. À une autre époque, cela aurait voulu dire revenir au pays avec des dizaines et des dizaines de rouleaux de films, les faire développer, puis avec beaucoup de courage et de temps, faire un tri et créer un album. Puis je l'aurais montré à quelques personnes, l'aurait laissé dans un bibliothèque. Les temps changent. Quoique je n'exclue pas de faire un album, si le courage et le temps sont là. :-)

Les messages et les photos sont les choses que je pense, que je vois, c'est pour partager. En fait, je ne suis pas seul, je voyage avec vous. Merci.

vendredi 8 mai 2009

Beam me up Scotty!


Ce message est dédié à Christian Painchaud, qui dit souvent:"Pleine vitesse M. Sulu!".

Je viens d'aller voir Star Trek, à Kuala Lumpur. Prix du billet: 12 RM (4$), popcorn et thé glacé 6.90 RM (2.25$). Oh malheur, que du popcorn au caramel! Imaginez le sucre, avec le thé glacé trop sucré... Même moi j'ai fait beurk. Le cinéma était high-tech, comme n'importe quel autre cinéma à travers le monde. Je m'étais habillé chaudement: pantalons, bas, chemise. J'avais même apporté mon chandail en polar.

Le film est excellent. Non, c'est pas un bon film, mais ça m'a vraiment "entertainé" (prononcé avec l'accent du Saguenay). Le choix des acteurs est brillant! J'ai pas pu m'empêcher d'éclater de rire quand j'ai vu que le Scotty en question est joué par le même acteur que Hot Fuzz. De même quand j'ai vu Leonard Nimoy. 

Je n'y connais pas grand chose à Star Trek, bien que j'ai vu les trois premiers films. (Un jour, mon père a décidé qu'on devrait voir tous les Star Trek, au rythme d'un par semaine, je devais avoir 10-12 ans. Dans "La colère de Khan", le 3e je crois bien, ils mettent des bibittes dans l'oreille de je ne sais plus qui. Ça m'a tellement écoeuré que je n'ai plus jamais regardé un ST. Mais là, je veux tous les voir!) L'histoire est un peu échevelée, tirée par les cheveux même. Beaucoup. Pas loin d'être chauve en fait... Mais juste de savoir d'où viennent ces personnages "mythiques", c'est quand même intéressant, même si c'est exagéré.

Marcher


Marcher, j'aime bien. Mais quand je suis pogné pour traverser un échangeur, j'aime moins.

jeudi 7 mai 2009

FRIM et yoga


Je me suis levé tôt, en partie parce que je le voulais et en partie à cause de la fille qui essayait de réveiller ses deux amis qui ne le voulaient pas. Je crois qu'ils avaient un avion à prendre, parce que quand les deux filles ont finalement pris conscience et qu'elles ont demandé l'heure, elles ont toutes les deux dit "the f-word". (Sonia et maman, c'était pas "food".)

Alors je suis parti en train, d'ailleurs, je me suis trompé de direction dans le second et j'ai dû retourner sur mes pas. Rendu à Kentong Sentral, le chauffeur de taxi refusait d'utiliser son compteur et me chargeait 50 RM (17$) pour aller jusqu'à FRIM (Forest Research Institute Malaysia). Je l'ai gentiment envoyé promener et lui ai dit à quel point il était ridicule. De l'autre côté de la rue, un sympathique chauffeur qui a déjà fait du shipping de bois en Colombie-Britannique, a bien voulu utiliser son compteur. Ça m'a coûté 5 RM.

J'ai marché dans FRIM pour quelques heures. C'est un gigantesque parc où je voulais aller à cause de ça:

Ils appellent ça "les couronnes gênées". Les feuillages ne se touchent pas. Et c'est ma-gni-fi-que. Si le sol n'avais pas été aussi sale, je serais resté des heures à regarder le vent faire bouger le feuillage. Les photos ne rendent aucunement justice à la beauté de la chose. En plus, c'est fractale, à l'intérieur d'un même arbre, le feuillage des troncs secondaires ne touche pas aux autres et ainsi de suite pour les plus petites branches. C'est magique.

Puis je suis allé voir le pont suspendu, fermé, ce qui m'a fait faire un maudit long détour et ça ne valait pas vraiment la peine.

Au retour, comme vous savez, j'ai demandé à l'agent de sécurité de m'appeler un taxi. Une fois le chauffeur arrivé, il est allé donner un bakshish à l'agent, puis on est parti. Je lui ai demandé pourquoi il ne partait pas son compteur. Il a dit: "C'est un tarif fixe jusqu'à KL Sentral, c'est 40 RM.". Moi de lui répondre: "Je vais à Kentong Sentral, pas KL Sentral.". Finalement, il m'a droppé au coin de la rue, parce que je n'étais pas rentable. J'étais un peu fru.

J'ai embarqué dans un deuxième taxi, où il y avait déjà quelqu'un, pis le chauffeur nous a fait payer tous les deux, notre montant respectif. Il a mis de l'argent direct dans ses poches.

Après ça, le train était en retard (en plus qu'encore une fois je n'étais pas du bon bord...)

Avec tout ça, je suis arrivé à l'hostel à 5h, alors que je voulais aller jouer au ultimate à 16h. J'ai aussi appris que l'hostel me kickait dehors, parce que c'était plein pour le soir. Pas un bon moment.

Comme plan B, je suis allé voir combien ça coûtait pour aller faire du Bikram Yoga. C'était dans un complex de 3 étages, avec un lounge à l'entrée. Beaucoup très branché. La fille à l'entrée ne pouvait pas me dire combien ça coûtait, il fallait que je rencontre le "consultant". Le consultant, c'était un homme, allure indienne, avec une chemise pourpre, une veste de cuir brun foncé, des souliers noirs et un pantalon avec un pli à faire rougir un couteau japonais. Je lui ai expliqué que je voulais faire du yoga une fois, que j'étais du Canada. Il a dit cool, tu peux y aller à 6h, c'est gratos my friend.

Ça a fait ma journée.

Le studio était gigantesque, peut-être deux fois plus grands qu'à Vancouver, mais il n'y avait que 20 personnes. Ça a fait ben du bien.